L’Univers de Lalou

10 mars, 2013

Douleur

Classé sous Non classé — laloumiller @ 7:19

Cette semaine a été très difficile.

Je ne sais même pas comment expliquer ce que je ressens… On pense souvent que nos petits soucis sont immenses mais quand arrive la mort d’un proche, on se rend compte que tout ça n’était rien comparé à ça !

Lundi, mon parrain par alliance a été découvert mort dans son champ… Il portait des blessures sur le corps. Mort suspecte donc autopsie. L’autopsie a été effectuée mardi, puis son corps nous a été présenté, nous sa famille, et ses amis qui souhaitions lui faire nos adieux. Je ne l’ai pas reconnu… Son visage était tuméfié, plein de blessures, et rougi par le soleil car malheureusement, on ne s’est inquiété de son absence que vers midi, lorsqu’il n’est pas rentré pour le déjeuner… On m’a dit qu’il avait des blessures à la hanche et au genoux. L’autopsie a conclu à un arrêt cardiaque, mais rien de plus ne nous a été communiqué car il semblerait qu’une enquête est en cours… Qui a bien pu faire du mal à cet homme si bon, si souriant et blagueur ! Une belle personnalité, toujours positif, et plein d’entrain ! une force de la nature qui ne devait pas nous quitté à 57 ans ! NON ! c’était trop tôt ! bien trop tôt ! pour sa femme, ma marraine, et ses 4 enfants, 3 petits-enfants, et tous ceux qui l’aiment tant, c’est bien trop tôt… Je n’arrive pas à croire qu’il n’est plus parmi nous. Bien sûr ma douleur n’est rien comparée à celle de ma marraine ou de leurs enfants, mais…

Quel mot leur dire pour les consoler ! rien n’est assez fort pour ça, ils souffrent tous de cette cruelle absence.

Je sais qu’il savait que tout le monde l’appréciait, c’était mon parrain par alliance, mais je l’aime autant que mon « vrai » parrain. La dernière fois qu’on avait déjeuner chez lui, avec ma maman, il avait cuisiné du boeuf ! c’était vraiment très bon, la viande était très tendre et assaisonnée juste ce qu’il faut ! Je lui avais promis que la prochaine fois, je lui ferai une quiche, car il aimait ça… Mais je n’en aurai pas l’occasion. Au moins, il a aimé ma tarte aux poires ! Tout ceci me semble si loin. C’est cruel, la mort est cruelle, même si c’est comme ça, et qu’il faut bien mourrir un jour, c’est cruel….

Et toutes ces questions restées sans réponses… Mes filles ont été touchées par cet évènement, j’ai pris le temps de répondre à leur question, sans pour autant être trop précise sur ce que je sais. Mais ce n’est pas évident de parler de la mort à des enfants…

Mon parrain plaisantait souvent quand il me voyait ! Il me dévisageait et disait  » ou ressemble Laurence !!! ou koné à elle ou ? Ou ressemble à elle bien !!! » Hier soir, je me disais qu’à ma mort, si je vais au Paradis, j’aimerais qu’il soit là, et qu’il me dise… Ou ressemble bien Laurence !!!!

Je suis triste. Mais je ne garderai pas l’image de ton visage dans ton cercueil de bois Parrain ! je garde dans mon coeur et mes souvenirs tous ces moments où tu m’as fait rire, ou tu m’as amusé avec tes blagues, toutes ces fois on a fait la fête ensemble chez toi… Je t’aime Parrain Armand.

Une Réponse à “Douleur”

  1. Petite Bulle dit :

    Ton texte est très touchant. Assez impressionnant pour des gens qui n’y sont pas habitués en effet.
    La mort n’est pas horrible, elle fait partie de la vie, ce qui te permet aujourd’hui de te rendre compte qu’elle est importante et ça te permet de prioriser autrement. En revanche, il y a des façons de mourir horribles… ça oui je suis d’accord.
    Je ne sais pas si ça peut « consoler » car les personnes sont rarement consolables dans ces moments là et seul le temps fera cicatriser la blessure, mais dis toi « qu’il n’a pas souffert »…
    Bon courage et merci pour ce partage aussi intime de toi.

Laisser un commentaire

Les 3 p'tits cochons |
JMG Création |
l'extra |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GeorgiLove
| Generation 78
| theicemen.skyblog.com